ZOOM sur COVICLOT

COVICLOT

Impact of high dose prophylactic anticoagulation in critically ill patients with COVID-19 pneumonia


MÉTHODOLOGIE : étude rétrospective.

OBJECTIF PRINCIPAL : évaluer l’incidence des complications thrombotiques des patients COVID en réanimation et analyser l’impact de l’anticoagulation préventive renforcée.

PROMOTEUR : GIHP (Groupe d'Intérêt en Hémostase Périopératoire)

INVESTIGATEUR au CHU Rennes : Alexandre MANSOUR (MAR)

DOMAINE : Réanimation adulte

PUBLICATION : CHEST 2021

Les patients COVID hospitalisés en réanimation semblent présenter une incidence élevée de complications thrombotiques, principalement veineuses, qui grèvent leur pronostic. Des propositions nationales de prévention des complications thrombotiques ont ainsi été émises par le GIHP (Groupe d'Intérêt en Hémostase Périopératoire), incluant l’utilisation de doses d’anticoagulation préventive renforcées (Susen et al. Crit Care 2020).

L’étude observationnelle multicentrique française COVICLOT, pilotée par le GIHP, avait pour objectif d’évaluer l’incidence des complications thrombotiques des patients COVID en réanimation et d’analyser l’impact de l’anticoagulation préventive renforcée.

L’inclusion de 538 patients a permis de mettre en évidence une incidence globale des complications thrombotiques de 23%. L’utilisation d’une anticoagulation préventive renforcée est associée à une diminution des complications thrombotiques sans majoration du risque hémorragique.

Il s’agit d’un résultat particulièrement intéressant pour la pratique clinique, dans l’attente des résultats des principaux essais randomisés contrôlés en cours sur le sujet.